Mes 10 films préférés

Je suis un amoureux du cinéma et je peux vous dire que la liste que vous allez découvrir a été dur à mettre en place tant il existe de merveilleux films. Mais pour obtenir cette liste, il fallait faire un choix… 

LA VIE EST BELLE

Ce film arrive en première position pour une raison assez particulière : c’est celui que j’aime regarder pendant la période de Noël ! 
Le thème abordé dans cette histoire est fascinant : un homme qui pense avoir tout perdu va tenter de se suicider, mais c’est sans compter l’intervention de son ange gardien qui, pour obtenir ses ailes, va devoir tout faire pour lui venir en aide.
Clarence va proposer à George d’exaucer un vœu, un seul et c’est sans perdre son temps à réfléchir que ce dernier va choisir l’impensable : n’avoir jamais existé, persuadé qu’ainsi, il ne causera aucune peine.
Clarence s’exécute et d’un claquement de doigts, prouve à George qu’il n’a jamais existé et va en profiter pour lui faire découvrir la vie des autres sans… lui ! 

« Nous ne sommes jamais seul tant que nous avons des amis ! » est donc la phrase qui a toute son importance pour le film car oui… Nous existons parce que les amis, les membres de notre famille nous portent un peu d’amour, aussi minime soit-il !
Ce film véhicule un message simple : AIMEZ LES AUTRES sans rien attendre en retour ! Elle n’est pas belle, la vie ?  

LÉON

Que dire de LÉON ? Tellement de choses. Léon est un personnage atypique, une sorte d’anti-héros qui n’aime pas qu’on l’emmerde et qui, finalement, n’emmerde personne. Il a sa vie qui consister à tuer des gens, uniquement sur demande. Il a aussi des propres règles comme ne jamais toucher aux femmes et aux enfants. Il connait les limites du bien et du mal, à sa manière ! Lorsque Mathilda, une gamine qui vit dans le même immeuble, se retrouve la prochaine victime d’un gang de voyous bossant pour la DEA, Léon va tenter de la protéger. Froid et distant à son égard, cela ne l’empêchera pas d’ouvrir son cœur : Léon, il ne connait pas l’Amour et ne savait pas ce que cela pouvait représenter jusqu’à ce jour. Bien sur, nous parlons d’un amour d’un père envers sa fille, de celui qui vous fait prendre conscience que nous sommes capable de faire des prouesses lorsque une personne nous aimons est en danger. Ainsi, lorsque Mathilda lui propose de bosser pour elle, Léon va tripler son plaisir d’assassin hors pair !

Un film à voir, à revoir, sans concession !

EQUILIBRIUM

Je me souviens que ce film était sorti en même temps que MATRIX. Ce dernier avait écrasé la concurrence en terme de Box Office et comme tout amateur de cinéma, je suis allé le voir et j’ai aimé jusqu’à ce que je découvre EQUILIBRIUM !!!
Pas de claque visuelle, pas d’effets spéciaux à faire pâlir de honte STAR WARS… Non, juste une histoire à nous raconter avec, certes, des effets spéciaux à la fois simple et percutant, mais qui ne viennent pas prendre la première place. Ici, nous nous retrouvons dans un monde futuriste où les émotions n’existent plus. Tous les matins, pour vivre en harmonie avec leur dirigeant spirituel, les habitants de Libria prennent du Prozium, un médicament qui les rend heureux.
Un matin, John Preston fait tomber sa dose et n’a pas le temps de s’en procurer une nouvelle. Commence pour lui la découverte des émotions, des sentiments et surtout, une prise de conscience qui ne va pas plaire à ses collaborateurs.

EQUILIBRIUM, c’est des scènes de combats chorégraphiés. C’est aussi un message à faire passer aux humains concernant nos libertés car si l’histoire nous propulse en 2070, il m’arrive de penser que nous ne sommes pas loin d’un tel état d’esprit ! Je n’ose pas imaginer un monde dans lequel je devrais prendre un médicament pour ne plus ressentir la peine, l’amour, la haine, l’envie… Ce sont ces sentiments qui nous construisent !

LA LISTE DE SCHINDLER

« La liste de Schindler » est un monument à classer dans notre patrimoine et à faire découvrir à nos enfants, nos petits enfants…
Après « SHOAH » de Lanzmann, nous avons ici un film qui se veut efficace et coup de poing. Bien avant ce film, je ne connaissais pas cet homme tout comme je n’avais pas connaissance de ces individus qui ont mis leur propre vie en danger afin d’en sauver des dizaines, des centaines, des milliers. Je n’avais que 19 ans à l’époque et pas assez mature pour « comprendre » tout cela : j’avais lu du Joffo, le journal d’Anne Franck, mais ici, j’ai découvert bien plus que ce que j’avais appris jusqu’ici. Je savais qu’il y avait des résistants. Je savais que des gens avaient lutter pour nos libertés. Seulement, il faut parfois qu’un film éveille nos consciences et nous donne envie d’en apprendre plus.

Steven Spielberg offre, au monde entier, un film d’une force de caractère dans son choix des couleurs, dans sa pellicule, des musiques et dans sa manière de nous parler. A lui tout seul, il nous démontre que le cinéma, ce n’est pas qu’un divertissement, mais un moyen de communiquer des émotions et surtout, surtout, un magnifique devoir de mémoire que nous ne devrions jamais oublier. Ce film est pour moi tellement magistral que je le possède en édition collector DVD et BLU-RAY ! Le film n’est pas qu’un simple hommage à cet homme. Il n’est pas non plus un énième documentaire sur la Shoah. Il va au-delà de ce tout qui fait saigner notre cœur, fait couler les larmes sans que nous puissions être maître de nos émotions tant c’est touchant, blessant, humiliant… En regardant ce film, j’ai parfois honte d’être un « Homme » et lorsque la phrase phare du film est prononcé par le comptable qui dressa la fameuse liste, les frissons sur mon bras me rappellent qu’il existera toujours des gens de coeur, des gens qui ne cherchent rien d’autre qu’à faire le bien !

« Celui qui sauve une vie sauve l’humanité entière ! »

LES ÉVADÉS

Stephan King n’est pas connu que pour être le KING de l’horreur. Heureusement que non, il a écrit des tas de livres dont celui-ci et je me suis empressé de le placer dans mon TOP 10 ! Que ce soit le jeu des acteurs, la mise en scène, la musique… ce film est un véritable chef d’oeuvre à lui tout seul.

LA LIGNE VERTE

Quand le Fantastique rencontre un drame, cela donne une sublime histoire. Encore une fois, nous retrouvons une histoire de Stephen King qui nous prouve, par A+B, qu’un auteur peut toucher à tout et réussis à nous embarquer dans un récit phénoménal. Ce film est d’une beauté pour son ensemble, son message qu’il délivre. J’ai toujours adoré Tom Hanks pour les rôles qu’il met en valeur avec une telle facilité que cela fait de lui un véritable ACTEUR et là, dans ce film, il n’a plus besoin de nous le prouver !

INTOUCHABLES

Je me souviens de la remarque de quelques personnes : un film français, donc forcément, un film nul ! Mon Dieu, comme c’est étrangement pathétique ce genre de raccourcis, vous ne trouvez pas ? Le cinéma ne s’arrête pas qu’aux Blockbusters made in USA avec des courses poursuites à n’en plus finir et des combats où les mecs semblent indestructibles ! Donc, j’aime le cinéma et j’affirme qu’en France, nous savons produire de très très bons films et INTOUCHABLES, c’est le coup de boule sur le nez qui nous rappelle à toutes et à toute qu’on peut VIVRE le made in France sans honte ! Ce film est d’une beauté et d’une élégance incroyable. Je connaissais Omar Sy pour avoir été le comique de service dans LE SAV DES EMISSIONS, mais là, un peu comme KAD dans JE VAIS BIEN NE T’EN FAIS PAS, il nous démontre son incroyable talent de comédien. Il joue avec un tel naturel…
Les deux acteurs savent se donner en spectacle, pour ainsi dire : François Cluzet en est touchant. Bref, un film à posséder dans votre vidéothèque !

BATMAN – NOLAN

Celui qui me dit ne pas connaitre « BATMAN » peut aller se cacher sous le lit 🙂
J’ai eu la chance d’avoir connu différentes versions des films et de pouvoir faire MON choix sur celles qui me fascinent le plus et c’est sur la saga « DARK KNIGHT » que je me focalise lorsqu’on papote « BATMAN ». Pourquoi ? Bien qu’il soit le HÉROS de l’histoire, nous lui découvrons un coté plus humain et assurément moins arrogant que dans les précédentes versions qui, à mes yeux, ressemblaient plus à un sacré bordel dans le choix des acteurs que dans le sérieux. Puis, il y a eu « Superman vs Batman » et là, j’ai compris qu’en vérité, un acteur / producteur qui a du fric peut délibérément fait n’importe quoi avec un personnage et se l’approprier d’une manière indécente ! BATMAN est pour moi un héros de légende, le protecteur de la veuve et de l’orphelin, le riche qui se « donne » à fond au service du pauvre…

LE PARRAIN

LE PARRAIN est, sans aucune mesure, LA saga à posséder dans sa respectueuse vidéothèque ! Mon Dieu, ce film n’en est pas, mais une institution à lui tout seul. Nous découvrons la vie de la famille Corleone et faisons connaissance avec tous les individus qui en font partis. La musique du film, son air si particulier, arrive à faire en sorte que vous soyez à la fois tétanisé et enrôlé par cette puissante atmosphère. On la fredonne, tel un cri de ralliement des membres d’une seule et même famille. On ne peut qu’adhérer aux agissements de Don Vitto, de Michael… On ne peut que comprendre toute l’importance d’une famille et de ce que nous pourrions être capable de faire pour la protéger.
LE PARRAIN est comme un verre de Whiskey Japonnais : on le savoure avec amour, on l’a en bouche et on ne laisse pas s’échapper.

WILL HUNTING

WILL HUNTING est le film type qui véhicule le genre de message que j’aime faire passer dans mes livres et ce film est une leçon mémorable sur la vie, sur l’humain, au sens propre du terme. Je me souviens avoir été profondément marqué par une des premières scènes, celle où le jeune homme résous une équations sans aucune difficulté et retourne faire son ménage l’air de rien. WILL HUNTING, c’est le type qui passe inaperçu, qui cache sa condition assez misérable en dévorant des livres de physique, des mathématiques et de la philosophie, mais noie son existence même dans l’alcool.

Un film humain à regarder sans modération. Un film nous expliquant que parfois, la vie ne dépend pas que de NOUS à proprement parlé, mais des choix et des répercussions de nos parents, amis… Puis, il arrive qu’on nous tende la main et alors, on se demande ce qui va nous manquer : notre condition actuelle ou cet avenir qui peut faire peur.
Ce film fait réfléchir et c’est con à dire, mais cela fait du bien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *