Ce qui m’inspire

On me demande souvent d’où me viennent toutes ces inspirations et comment je fais pour avoir autant d’idées. Il est vrai qu’à ce jour, mon disque dur contient plus de 50 histoires qui ne demandent qu’à voir le jour et malgré celles à écrire, les idées se bousculent dans ma tête. Si j’avais le temps de tout pouvoir mettre sur papier…

« INSPIRATION », en voilà un mot qui se veut à la fois fascinant et inquiétant. Ce mot est associé à un maux qui terrifie de nombreux auteurs : la page blanche. Ensemble, ils forment la hantise parfaite que nous subissons plus ou moins à court terme. Un auteur se retrouve devant son cahier ou son ordinateur et ne sait pas quoi écrire ou comment parvenir à démarrer un récit. Encore une fois, ce que je vais poser ici ne concerne que moi et ma méthode de travail personnelle. En aucun cas – et j’insiste – il ne s’agit d’un guide « How To ».

Je suis conscient que de nombreux auteurs souffrent de ce manque d’inspiration pourtant, ce n’est pas l’inspiration qui manque. Quand on y réfléchit bien, l’inspiration est un jardin de fleurs qui ne demande qu’à être visité. Pourquoi est-ce que je parle de fleurs ? Disons que les fleurs sont souvent associées à la « femme » et cette dernière est représentative de la créativité à l’état pur : nous parlons de « muses », des femmes issues de la mythologie grecque. Lorsque nous analysons la mythologie, nous retenons que les femmes sont « inspirantes », « créatrices » tandis que l’homme se veut destructeur ou plus enclin à faire la guerre !

Comment trouver l’inspiration ? Il n’existe aucune recette miracle, aucun guide précis pour vous venir en aide et de vous à moi, vous ne devriez pas en avoir besoin. Pourquoi ? Je vais vous donner un seul conseil : sortez ! Oui, sortez de chez vous et rendez-vous dans un parc, dans le métro, dans un restaurant et apprenez à analyser tout ce que vous voyez. Ne soyez pas un « voyeur », mais un observateur. Sortez de chez vous et prenez place dans un endroit qui vous plait afin d’observer les gens, la nature, la vie. Observez cette fille qui mange toute seule dans son coin. Observez cette bande de copains qui rigole sans que vous sachiez pourquoi. Observez cet oiseau qui vient quémander des miettes à cette vieille femme. Observez ce couple qui mange sans s’adresser la parole et alors, vous comprendrez que ce n’est pas à eux de vous raconter LEUR histoire, mais à VOUS de l’imaginer.

Lorsque je suis dans le métro ou dans un restaurant avec des amis ou lorsque je regarde les informations, mon cerveau prend des notes de tout ce qu’il voit, de tout ce qu’il entend et alors, je rentre chez moi et je fais un tri. Pourquoi est-ce que cette vieille dame donne à manger aux pigeons ? J’en arrive à me dire qu’il s’agirait tout bonnement d’une promesse faite à son mari décédé : donner à manger aux pigeons lui permettrait ainsi de rester en contact avec lui.

Pourquoi cette jeune fille mange toute seule dans son coin ? Il se pourrait bien qu’elle soit une observatrice et qu’elle ferait semblant de manger seule pour mieux se fondre dans la masse et écouter les jeunes parler d’un projet quelconque. Oui, elle pourrait bosser pour les R.G. et être sous couverture : cela pourrait être un bon début d’histoire pour un livre d’action 😉

Ainsi, ce qui m’inspire, c’est le monde dans lequel j’évolue quotidiennement : il faut parfois peur avec les informations qui nous annoncent sans cesse des catastrophes, des morts et j’en passe. Mais heureusement, le monde est aussi heureux, amoureux, chanceux, souvent capricieux, hasardeux et c’est tant mieux car cela signifie que toutes les secondes, il se produit quelque chose d’incroyable : le monde inspire, sans cesse, sans s’arrêter. Le monde s’ouvre à celui qui est curieux d’apprendre et de comprendre. Comme quoi, nous en revenons au principe même qui est d’observer.

A toutes et à tous, je vous souhaite de pouvoir trouver l’inspiration là où elle se trouve : ici et là, autour ou à coté de vous… Soyez inspiré, sans cesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *