Jean-Paul Dos Santos Guerreiro

Jean-Paul Dos Santos

Aujourd’hui, nous allons parler d’un « Serial Lecteur » que j’ai l’immense plaisir de compter dans mes amis. Graphiste de talent, dévoreur de livres, d’une incroyable gentillesse…

La couverture du livre « Le mur du temps », c’est lui !

La petite touche du logo « Matt Dubois », c’est lui !

Dès que nous en avons l’occasion, nous tentons de nous retrouver autour d’un japonais – la bouffe, pas le mec 😊 faut pas déconner ! – ou chez l’un, chez l’autre.

Jean-Paul est de ces précieux amis qu’il est toujours plaisant de retrouver pour papoter de tout, de rien, mais de beaucoup de choses ^^

Si vous ne le connaissez pas encore, voici son Facebook et son blog

 

1 – Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Jean-Paul dos Santos Guerreiro, je suis né le 7 mars 1967…
Au plus loin que me ramènent mes souvenirs, la musique, la lecture et le dessin ont très vite fait partie de ma vie.
Un jour il a fallu faire un choix.
Ce sont les Arts Graphiques qui l’ont emporté, mais je n’ai jamais délaissé mes autres passions. Dès que j’ai un instant de disponible je plonge dans la lecture. J’ai toujours deux livres dans mon sac. Celui en cours et le prochain !

2 – Le nom que tu utilises en tant que blogueur, est-il un pseudo ?

Non, j’utilise mon véritable prénom, mon blog se nomme “Le ressenti de Jean-Paul”.

3 – Peux-tu nous expliquer ce choix ?

Ce n’était pas vraiment un choix, je ne m’étais tout simplement pas posé la question !

Professionnellement j’utilise des pseudos (art’Division, Ombre&Lumière, Satine, Jardins Secrets), et là, je voulais rester moi.

4 – En tant que blogueur, est-ce qu’il t’est arrivée de te faire des ennemis chez les auteurs ou chez les confrères / consœurs ?

Non, pas que je sache… Ou alors, je les ai tués et enterrés !!!

Sérieusement, je n’ai jamais eu de soucis à ce niveau là. Je pense être suffisamment respectueux des gens et de leur travail, qu’ils soient auteurs ou blogueurs. Il m’arrive de lire des livres qui ne m’ont pas trop plu. Dans ce cas là, je contacte l’auteur et j’en parle avec lui. En général cela se passe très bien. Un livre que je n’ai pas aimé du tout ? Je ne le chronique pas. Cela n’a aucun intérêt à mon sens. Je transmet un “ressenti” personnel, à aucun moment je ne me sens critique littéraire, avec une mission donnée et salaire au bout. Je suis libre, et ce n’est pas parce qu’un livre ne m’a pas plu, qu’il ne plaira pas à d’autres…

 5 – Choisis-tu tes livres / auteurs en piochant dans les retours de tes consœurs ou tu y vas au feeling ?

Je suis plutôt feeling ! Début janvier j’avais 367 livres dans ma PAL. Alors oui, c’est au feeling, à l’envie du moment, en tenant compte des achats, qui régulièrement viennent chahuter l’ordre de lecture prévu.

6 – Est-ce que tu as rencontré des auteurs / blogueuses qui se la pètent tellement que tu n’as pas envie d’échanger avec eux ?

Des auteurs et des blogueurs qui se la pètent ?  Ça existe ?

Bien sûr que j’en rencontre… Nous n’avons pas les mêmes valeurs et la vie est trop courte pour que j’y attache une quelconque importance, je passe mon chemin…

7 – Faut-il te soudoyer pour obtenir tes faveurs et ainsi, de bonnes chroniques de ta part ?

Jusqu’à présent cela ne m’est jamais arrivé, Mais si un auteur est intéressé, qu’il me contacte par MP, je lui enverrai mon R.I.B. !!!

8 – Depuis combien de temps chroniques-tu ?

Enfant, quand je terminais un roman, j’en parlais toujours autour de moi, à ma famille, à mes amis et je n’ai jamais cessé. J’étais chroniqueur sans le savoir, sans savoir même que cela existait. J’ai découvert Facebook en 2015, j’y ai vu un support incroyable qui allait me permettre de diffuser plus largement. Je m’y suis mis timidement d’abord et de plus en plus régulièrement…

J’ai créé mon blog en octobre 2018. C’est toujours un réel plaisir de partager mes lectures.

9 – En as-tu déjà eu un peu marre ? Et si oui, explique-moi pourquoi !

Oui. Il y a eu un moment où en plus de mes lectures choisies, je recevais énormément de roman en service de presse. Je pensais pouvoir mener de front les deux types de lectures, mais les romans que je recevais en service de presse étaient assez régulièrement des romans qui ne m’inspiraient pas ou qui ne me plaisaient pas du tout… Je me suis retrouvé un moment paralysé. Je ne savais plus quoi lire et surtout, j’avais perdu pour la première fois de ma vie le goût de lire. Cela a duré près de trois mois.

10 – Généralement, il te faut combien de temps pour écrire une chronique ? La montres-tu à l’auteur ou tu dis ce que tu as envie de dire, sans filtres ?

En moyenne, il me faut deux bonnes heures, parfois plus, cela dépend. J’essaye de trouver les mots les plus justes. En temps que graphiste, j’ai besoin d’accompagner mes “ressentis” avec des visuels personnalisés pour chaque auteur.

Je ne montre jamais mon “ressenti” aux auteurs. Ils le découvrent en même temps que tout le monde. C’est toujours une surprise pour eux !

11 – As-tu des conseils à donner à quelqu’un qui veut suivre tes pas ou préfères-tu garder cela pour toi ?

Oh que non ! Je n’ai rien à garder pour moi !

Le seul conseil que je pourrais donner, c’est qu’il faut être passionné, le faire par envie et plaisir, non dans l’attente d’un quelconque retour quel qu’il soit.

 

Et enfin, la dernière question !

12 – Maintenant que tu as lu énormément de livres et rencontré – IRL ou via Messenger – de nombreux auteurs, est-ce que tu as envie d’écrire ?

En voilà une question qu’elle est bonne !!!

Certaines personnes pensent que les critiques, les blogueurs sont des gens frustrés de ne savoir/pouvoir écrire, et qu’il y a du coup comme une sorte de règlement de compte lorsqu’ils écrivent leurs papiers.

Ce n’est pas mon cas du tout…

Être auteur ou écrivain, est pour moi, un état, ou une philosophie à part entière, et je respecte ceux qui écrivent pour cela. Chacun avec un style qui leurs est propre, ils sont capables de nous mener où ils le veulent. Certains romans me déconnectent tellement de ma vie que je ne vois pas le temps passer.

Alors oui, j’aimerai écrire un jour, lorsque je trouverai un sujet qui me touchera suffisamment pour franchir le “grand pas”.

 

J’espère que ces questions t’auront plu et que tu auras pris plaisir à y répondre.

Je te remercie d’avoir joué le jeu !

Merci Ludovic

Leave a Comment

À propos de moi

Coucou, auteur de plusieurs romans, j'ai envie de partager avec vous mon expérience !

Matt Dubois

Matt Dubois

Purchase on:

  • Amazon

L’enfer vivait ici

Le grand jour8 mai 2020
Le grand jour est arrivé.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 1 652 autres abonnés