Derrière le titre de ce livre se cache une histoire, mais aussi une question que je me suis toujours posée : pouvons-nous comprendre le vécu d’un individu ?
Qu’importe qu’il s’agisse d’un ami, d’un membre de notre famille, nous avons tous rencontré la perte d’un être cher, la déception amoureuse, une tragédie personnelle comme une maladie qui nous touche personnellement…
Nous appelons cela les aléas de la vie et malgré tout, nous continuons d’avancer, coûte que coûte. Toutefois, notre passé nous appartient et il est difficilement transmissible d’une génération à une autre. Nos douleurs, nos doutes, nos peurs, nos envies, ils font la personne que nous devenons.
Avec « LE MUR DU TEMPS », j’ai eu cette envie de raconter une histoire qui se veut à la fois personnelle, puisqu’il s’agit d’une partie de la vie de mon grand-père paternel et fictif dans le sens où la base principale est en réalité une remise en question profonde et sérieuse : pouvons-nous nous permettre de juger ou de comprendre une situation dès lors que nous ne l’avons pas vécu ?

De la tristesse, nous avons tous subi cela à un tournant de notre vie. La perte d’un amour ou le décès d’un père ou d’une mère. Nous racontons cela à nos amis et réciproquement.

Nous disons ou nous entendons cette phrase :

« Comme je te comprends… »

Vraiment ?

En réalité, nous ne pouvons pas « comprendre », car nous sommes « NOUS » et aucunement « L’AUTRE ». Nous essayons d’écouter, de parler, d’échanger, d’aimer, de partager et de consoler, mais c’est bien connu, les pires démons reviennent lorsque la personne se retrouve seule avec son histoire…
Et si je vous permettais de faire un voyage unique à travers le temps, l’histoire et la vie ? Benoît et Benjamin auraient pu être vous ou simplement moi ! Eux, ils n’avaient strictement rien demandé à personne. D’une prière anodine, deux êtres humains vont échanger leur vie, leurs difficultés, leur espoir, mais aussi… l’amour avec un grand « A ».
Qu’est-ce que la LIBERTÉ lorsque nous n’avons pas conscience de notre incroyable chance ?
Qu’est-ce que la MORT lorsque nous n’y sommes pas confrontés de manière la plus directe qui soit permit d’exister ?
Imaginez que vous deviez vivre l’horreur sous toutes ses formes…
Imaginez que vous soyez libre, dans un monde que vous ne reconnaissez pas, vous à qui l’on a tout enlevé…
Imaginez que votre destin soit lié à celui d’une autre personne que vous n’avez jamais rencontré auparavant…
Imaginez qu’absolument TOUT soit en rapport avec… un mur !
Bienvenue à vous dans… « LE MUR DU TEMPS »

Je vous donne rendez-vous prochainement pour en savoir plus sur le livre.

Ludovic Metzker

#Benjamin#Benoit

#Jennifer